Pour les PME, la liberté de choix et la sécurité sont importantes

La Haute Ecole Spécialisée de Lucerne a mené une étude pour examiner la valeur que les entreprises suisses et notamment les PME attribuent à la prévoyance professionnelle. Les réponses de quelque 570 entreprises révèlent que les PME choisissent soigneusement et consciemment leur solution de prévoyance, qu’elles apprécient la liberté de choix au regard de l’offre et des prestataires et que leur besoin de sécurité est élevé.

Etude «La prévoyance professionnelle du point de vue des PME», novembre 2015

Faux débat au sujet du taux d’intérêt minimal

Chaque année se répète la controverse sur le montant du taux d’intérêt minimal avec lequel seront rémunérés les avoirs vieillesse dans le deuxième pilier l’année suivante. Pour Jérôme Cosandey, spécialiste de la prévoyance vieillesse chez Avenir Suisse, le débat passe à côté du véritable problème car le taux minimal ne prend pas en compte l’inflation. Alors qu’il ne s’élève seulement à 1,75% en 2015, l’intérêt réel sur les avoirs est bien plus grand que lors de l’introduction de la prévoyance professionnelle.

Soucre : Avenir Suisse, 1er septembre 2015

Lire l’article

Garantie du financement de la prévoyance vieillesse jusqu’à 2030

La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil des Etats (CSSS-E) a approuvé le projet de réforme de la prévoyance vieillesse 2020. Ce projet permettra de garantir le financement des assurances sociales jusqu’en 2030 et le maintien du niveau actuel des rentes. Pour ce qui est des mesures visant à compenser la baisse du taux de conversion dans la prévoyance professionnelle, la Commission a apporté quelques modifications aux propositions du Conseil fédéral.

Communiqué de presse de la Commission de la sécurité sociale et de la santé public du Conseil des Etats, 17 août 2015.

Lire communiqué

 

Tout est dans tout, et réciproquement

Notre prévoyance vieillesse dépend fortement de l’évolution des marchés financiers. Les taux bas persistants ont des effets importants sur le système de l’AVS et du deuxième pilier. Marian Stepczynski explique la réalité économique du lien étroit entre conjoncture et prévoyance dans sa chronique de la Tribune de Genève.

Source : Tribune de Genève, 1er juin 2015. Avec l’autorisation de Marian Stepczynski

Lire l’article

Les bénéfices des assureurs vie garantissent la protection des PME

Les syndicats reprochent régulièrement aux assureurs leurs bénéfices dans le deuxième pilier. Lucius Dürr, directeur de l’Association Suisse d’Assurances ASA, chiffre dans le quotidien « Le Temps » ces bénéfices et explique leur utilisation. Il montre pourquoi les bénéfices sont indispensables pour financer les garanties souhaitées par les PME.

Paru dans « Le Temps » du 19 novembre 2014

Lire l’article